Accueil | News | Forums | Dossiers | ?    

Publié le 11/05/2016 à 9h14
SFR annonce des résultats...mauvais


On ne va pas se mentir : les résultats du T1 2016 sont mauvais.


Ils sont bien loin les résultats Numericable avec tous les indicateurs au vert, avec juste les abonnements TV seuls qui diminuaient !

Nous n'allons pas tout détailler, mais les éléments clés publiés aujourd'hui par SFR pour le 1er trimestre 2016 ne sont pas flatteurs.

Le nombre d'abonnés fibre augmente de 66 000, net de résiliation. Mais la base d'abonnés DSL + fibre diminue de 61 000... Nous sommes donc a seulement 5 000 nouveaux abonnés, liés à une pénurie de box ADSL.

L'hémorragie n'est pas terminée sur le Mobile, avec une perte de 28 000 abonnés.

Le chiffre d'affaire diminue de 6,1% sur un an à 2,573 milliards d'euros.

La marge, élément clé pour SFR qui doit rembourser une montagne de dette, diminue de 1,1 point.

L'ARPU, revenu par abonné, est stable dans le mobile et en baisse de 2 euros pour la fibre (38,7 au lieu de 40,1 euros il y a un an).

Le ratio d'endettement augmente...

Bref, ce trimestre est à oublier rapidement. À moins qu'il puisse servir de base pour impulser quelques changements ?

Car il est tout de même impressionnant de voir à quel point de si mauvais résultats depuis des mois ne poussent pas les équipes de SFR à réagir.

Les abonnés Numericable sont totalement mis de côté, pressés comme des citrons avec des vagues d'augmentations successives qui donnent à SFR une image désastreuse.

Du côté de SFR, le service client est à la ramasse et n'a pas du tout été préparé aux particularités de la gestion d'un réseau câblé. La Digiteam de Numericable, service reconnu par tous n'existe pas chez SFR, ou du moins son ersatz n'est clairement pas de même qualité.

Les offres FTTH et ADSL sont totalement désuettes, chères et vides de contenus : une box du moyen âge, des chaînes qui disparaissent sans être remplacées, des chaînes disponibles pour tous mais pas sur l'ADSL/FTTH (une pensée particulière pour National Geographic...), une présentation des offres et de leur contenu illisibles, une impossibilité à s'abonner et à comprendre les bouquets TV…

Niveau Câble/Fibre, des délais de réception de box anormalement longs, une nouvelle interface lancée alors même qu'elle n'est pas utilisable en l'état et fait perdre des fonctionnalités aux clients, des chaînes Premium "historiques" du câble qui repartent en exclusivité ailleurs…

Alors oui, le réseau est rénové et les clients sont globalement satisfaits de la qualité qu'offre la "fausse fibre". Oui, SFR offre sa presse à presque tout le monde (et franchement, l'app est très sympa), oui SFR se lance dans le sport, mais avec des modalités d'accès pour les clients encore inconnues.

Des sommes faramineuses doivent avoir été investies en campagnes publicitaires avec Christiano Ronaldo pour, au final, un résultat moyen.

Les offres sont chères, mais quand elles sont en promo leur prix devient ridicule : les offres RED donnent ainsi un abonnement 3P à 12 euros par mois ! Mais là encore, magie du marketing, la cible semble être loupée : c'est un public plutôt jeune qui est visé, mais l'offre télévision associée ne comprend aucune chaîne musicale, aucune chaîne de divertissement... Même pas MTV !

En parallèle, rien n'est fait pour attirer des abonnés sur le réseau FTTH qui, pourtant, poursuit son extension mais n'est jamais mis en avant. Comment peut-on vendre une box aussi ancienne à 40 euros par mois avec une offre télé si pauvre sur une offre en "vraie" fibre optique ?!

D'autres éléments nous montrent un peu plus que SFR est à côté de la plaque d'un point de vue marketing : une video promo est actuellement diffusée montrant le pass Sport sur offre ADSL/FTTH avec 10 chaînes… alors qu'en réalité seules 6 sont disponibles ! Et une publicité directement affichée sur la l'accueil des box RED annonce une mise en clair de SyFy, 13ème Rue, Serie Club, MTV Hits alors que ces chaînes… ne sont PAS diffusées chez RED !

GenerationCable a l'impression que le client n'est pas écouté. Nous remontons systématiquement vos problématiques les plus importantes sans avoir forcément de retour, ce qui est plutôt symptomatique.

Disons-le tout de même gentiment : SFR réveille toi, tu es à côté de tes pompes !


Les autres titres actuellement à la une :




Vos commentaires :


GénérationCâble :: Les news :: Réactions

woodys a écrit le 11/05/2016 à 09:34

Hello

La sensation de nombres d'abonnés d'etre en définitive les dindons de la farce.

Sans oublier le replay qui fait figure de parents pauvre.

Une nouvelle interface qui est moisie de bugs.

Un développement sans reelle vision d'avenir. Tout ceci est assez inquiétant pour l'avenir. Drahi et la nouvelle équipe voudrait que SFR disparaisse, il ne s'y prendrait pas autrement


GénérationCâble :: Les news :: Réactions

lmfao77 a écrit le 11/05/2016 à 09:41

Pour SFR : "Une dynamique commerciale qui se poursuit au 1er trimestre 2016"
http://www.sfr.com/sites/default/files/Finance/Publications-resultats/20160511_cp_sfr_resultats_t1_2016.pdf


GénérationCâble :: Les news :: Réactions

woodys a écrit le 11/05/2016 à 09:47

lmfao77 a ecrit :
Pour SFR : "Une dynamique commerciale qui se poursuit au 1er trimestre 2016"
http://www.sfr.com/sites/default/files/Finance/Publications-resultats/20160511_cp_sfr_resultats_t1_2016.pdf



"La décroissance se ralentit".. Bref... SFR perds toujours des abonnés

et "Tout devrait s'améliorer en 2016".. Du conditionnel


GénérationCâble :: Les news :: Réactions

dlvb31 a écrit le 11/05/2016 à 10:03

Bonjour,

Financièrement, c'est pas la joie, mais ce n'est pas le plus dramatique.

Commercialement, c'est une phase de transition et cela va repartir.

Le pire dans cette histoire, c'est que SFR ne maitrise plus son réseau et ses technos.

Coté mobile, SFR se perd en configuration pour brider ses clients ou les clients de ses clients (ces MVNO qui appartiennent à SFR... ) Bref, ils s'auto-génèrent des frustrations et des pertes de clients.

Côté "fausse fibre", le réseau n'a jamais aussi bien marché, sauf que les nouveautés se font attendre (le DOCSIS 3.1 notamment, aucune informations), les nouvelles IHM ont des régressions mais cela se corrige, et enfin et surtout, le support câble SFR qui n'arrive pas à la cheville de la "cellule expert" de NC, plombe l'image de la société par une incompétence remarquable: pourquoi ne pas faire faire le support du réseau "câble" par la Digiteam de NC, celui de l'ADSL par les équipes ADSL et celui de la fibre par ceux de la fibre? Tout le monde y gagnerait.

Pour les dirigeants de SFR qui ne comprennent plus leur technologie: "Mettez cela en place et vous gagnerez facilement quelques points d'EBITDA sans risque".

A suivre...
Cool


GénérationCâble :: Les news :: Réactions

imarco a écrit le 11/05/2016 à 10:15

L'avis d'Oddo:

T1 encore plus faible qu’attendu. Neutre maintenu

• T1 sous les attentes, notamment pour l’Ebitda et la dette
CA 2% inférieur aux attentes. NUM-SFR publie un CA T1, de 2.573 Md€, 1.9% au-dessous des attentes (vs 2.585 Md€ pour Oddo et 2.624 Md€ pour le consensus), soit une baisse de 6.1% yoy, en raison des clients captés depuis décembre via des promotions agressives (typiquement offre Red à 3.99 €/mois pour 20 Go et voix illimitée).
EBITDA ajusté 5% sous les attentes. L’EBITDA ajusté ressort à 851 M€ (vs 895 M€ attendus par Oddo et 899 M€ pour le consensus), en baisse de 9% yoy, en raison des effets volume défavorables, non compensés par la baisse des coûts.
Capex moins prononcés que prévu, mais pas de réduction de la dette qoq. Les investissements ressortent 13% sous les attentes du consensus (malgré l’accélération de déploiement de sites 4G et de la fibre). L’EBITDA-Capex ressort à 421 M€ (vs 406 M€ pour le consensus et 535 M€ au T1 2015), mais la dette nette reste stable en séquentiel à 14.4 Md€, pour un ratio Dette nette/EBITDA ajusté de 3.8x (vs 3.7x au T4). En première approche, cela signifie que l’impact du BFR est proche de -150 M€ au T1 2016.

• Nouvelle déception sur la conquête
Dans le Mobile, la conquête de clients postpaid ressort légèrement sous les attentes à -28k net adds, hors M2M (vs +20k attendu et +41k net adds postpaid hors M2M chez ORA) en raison d’un marché : 1/ asséché par les promotions de décembre, et 2/ très concurrentiel, en sus de la vente-privée de Free Mobile à la fin du T1. Compte tenu de la promotion passée à certains clients depuis décembre, l’Arpu mobile baisse de 3% qoq (mais ressort stable yoy à 21.8 €). NUM-SFR souligne avoir bien contrôlé le churn des abonnés haut de gamme avec +13k net adds sur le T1 sur ce segment.
Dans le Fixe, la poursuite des pertes de clients DSL (-127k compte tenu des soucis sur l’aprovisionnement des boxs) fait plus que compenser les gains de clients fibre (+67k) avec -61k net adds broadband (vs -30k attendus, -5k au T4) (vs +96k net adds broadband dont +115k net adds fibre chez ORA). L’Arpu fixe recule de 1.2% (vs -3% qoq), malgré l’effet mix favorable (davantage de clients fibre vs DSL), compte tenu de promotions passées sur la fibre, notamment pour « matcher » la promotion continue d’Orange de 19.9 €/mois pendant 12 mois sur la fibre. Ce phénomène devrait perdurer selon nous.

• Pas de guidance : chemin étroit pour surprendre favorablement en 2016
NUM-SFR ne donne toujours pas de guidance. Le consensus, après révision en baisse, s’est établi à près de 4.1 Md€ en 2016, soit près de +5% vs -9% au T1. La base de comparaison est certes plus favorable au S2, mais nous estimons que la marge de manœuvre de NUM-SFR, pour surprendre favorablement le consensus, est limitée en 2016.

• Neutre maintenu avec toujours un biais prudent à court terme
Nous continuons de penser que Numericable-SFR peut compter sur des processus plus rigoureux (impulsion du nouveau président exécutif Michel Combes) et une stratégie pertinente : compétitivité de l’offre Fixe (très haut débit et nouvelle box) palliant la faiblesse de l’offre Mobile dans un marché français convergé, avant l’amélioration sur la durée du réseau mobile, en sus de la convergence telcos/média. Toutefois, après l’abandon du M&A en France, les regards vont être braqués sur les basiques (conquête, Arpu) qui comme nous le redoutions est sous pression à court terme (environnement concurrentiel déjà tendu et pression sur l’Arpu liée aux promotions passées depuis décembre). Neutre maintenu sur Numericable-SFR avec un OC de 34 €.


GénérationCâble :: Les news :: Réactions

louis94300 a écrit le 11/05/2016 à 16:50

l'ARPU du fixe baisse ?
Bah, quand on est pas capable de proposer une option Multi-TV, comme tout le monde, alors qu'il n'y a pas grand chose à mettre en place, bah c'est sûr que l'ARPU baisse et que les clients vont voir ailleurs...


GénérationCâble :: Les news :: Réactions

bernardv a écrit le 11/05/2016 à 17:17

Bonjour le bilan est très mauvais de toute façon : -272 000 clients mobile et -61 000 abonnés fixes. C'est une nouvelle fois le seul opérateur qui perd des clients (je pense que Bouygues et Free lorsqu'ils présenteront leurs résultats ce sera positif pour eux). . Ils n'ont toujours pas compris que Zive ne doit pas intéressé les foules (vu le catalogue) et même Sfr presse n'attirera pas... pire pour le championnat anglais je parierai qu'au final ils perdront de l'argent. Mais bon qu'ils coulent ou non ils feraient mieux de vendre l'entreprise à un tiers. Quand on a un service client catastrophique délocalisé non formé, la fermeture de nombreuses boutiques, ruptures de cartes sim, de box, chaines pauvres en contenu, augmentations successifs de tarifs pour les abonnés en place, une mauvaise image de marque, mensonges envers le client etc même avec la multiplication de publicité cela ne s'arrangera pas. Bref plusieurs services juridiques me disent que les plaintes contre Numéricable/Sfr ne cessent de croître. Pire encore l'action en bourse équivaut à celle de Free à l'heure actuelle.


GénérationCâble :: Les news :: Réactions

imarco a écrit le 12/05/2016 à 09:17

Oddo ce matin (j'ai surligné quelques passages...):

SFR se veut rassurant sur 2016, mais visibilité limitée. Neutre maintenu

• Indications rassurantes sur 2016, après un T1 bien faible
Ebitda 2016 supérieur à celui de 2015, donc peu de changement du consensus. Lors de la conférence téléphonique, le management a mentionné un Ebitda 2016 supérieur à celui de 2015 chez SFR vs près de 5% attendus par Oddo et par le consensus après la récente révision à la baisse des attentes. Cette guidance limite ainsi une nouvelle révision à la baisse de NUM-SFR, malgré un bien faible T1 (-9% sur l’Ebitda yoy). Par rapport au T1 (correspondant à 3.4 Md€ d’Ebitda annuel), le management attend 200 M€ d’Ebitda additionnel sur le coût de location de sites impactant le T1, 200-250 M€ d’Ebitda additionnel lié aux nouvelles offres (correspondant selon nous à 50% des clients payant 4€/mois de plus sur 7 mois) et 200-250 M€ d’Ebitda additionnel sur des réductions de coûts.
Hausse des prix en vue chez SFR, mais quid des pairs ? Le management de NUM-SFR est confiant compte tenu: 1/ de la hausse des prix à venir pour les anciens clients (prévue en mai) et pour les nouveaux clients (prévue en juin) grâce à l’ajout des contenus média (ex. de SFR Presse offrant la lecture illimitée des titres de presse d’Altice), et à la limitation des promotions chez SFR; 2/ d’un marché français plus sain avec moins de promotions. Nous sommes encore dubitatifs sur ce dernier point : 1/ certes, la hausse des prix dans le fixe chez Bouygues Tel (+3-4€/mois) est une bonne nouvelle, mais 2/ le marché français reste compétitif sur certains segments : par exemple Orange offre toujours des promotions dans la fibre (5 €/mois après 15 €/mois durant 5 semaines au T1) en amont de sa prochaine box, et Bouygues Tel offre une deuxième ligne avec une décote de 17 €/mois.
Pas de commentaire sur l’optimisation de la TVA des contenus : rebond possible de 2% de l’Arpu des clients actifs, selon nous. SFR ajoutera prochainement ses contenus à ses offres telcos (contenus de presse suivis par les contenus TV – cf. notre flash dédié du 28/04). Le management reste discret sur les synergies. Rappelons que SFR vise des synergies sur les revenus (clients additionnels, baisse du churn et revenus publicitaires). La nouvelle application SFR Presse est une réussite avec plus que 800k téléchargements. Nous considérons que l’efficacité fiscale (TVA réduite à 2% sur la presse, en plus de la réduction de 5.5% de la TVA sur la TV) pourrait contribuer à un rebond de l’Arpu des clients actifs de près de 2%, au vu des premières fuites des offres sur les sites spécialisés.

• Estimations 2016-18 inchangées : pas de dividende en 2016-2017
Suite aux commentaires du management, nous laissons nos estimations inchangées, malgré un T1 plus faible qu’attendu. Rappelons qu’en raison de l’endettement (3.9x dette nette/Ebitda) et du FCF (330 M€ pour Oddo, en étant prudent sur le BFR, mais le FCF pourrait atteindre 500 M€), NUM-SFR n’a pas assez de marge de manœuvre pour pouvoir payer un dividende en 2016-17, selon nous (détails p. 2).

• Neutre maintenu : bonne stratégie, mais visibilité limitée à court terme
Nous continuons de penser que Numericable-SFR peut compter sur des processus plus rigoureux (impulsion du nouveau président exécutif Michel Combes) et une stratégie pertinente : compétitivité de l’offre Fixe (très haut débit et nouvelle box) palliant la faiblesse de l’offre Mobile dans un marché français convergé, avant l’amélioration sur la durée du réseau mobile, en sus de la convergence telcos/média. Toutefois, après l’abandon du M&A en France, les regards sont braqués sur les basiques (conquête, Arpu) qui comme nous le redoutions ont été sous pression à court terme (environnement concurrentiel tendu et pression sur l’Arpu liée aux promotions passées depuis décembre), avec une visibilité limitée à court terme sur la capacité de SFR à stabiliser sa base clients et son Arpu. Neutre maintenu sur Numericable-SFR avec un OC de 34 €.


Pages : | 1 | Dernière page |


Consultez les réactions directement dans le [ Forum ]




Side Menus Dossiers
Comparatifs de Génération Câble

Chaînes HD
TV de rattrapage

V.O.D
TV sur tablette



Bientôt chez Numericable

Chaînes TV
Bbox Fibre TV



L'offre TV de Numericable

Chaînes HD
TV de rattrapage

V.O.D



Les services interactifs numericable

LaBox
HD Box

Anciennes box



Numericable chez les autres

France
Belgique

Luxembourg
Portugal

Caraîbes
Bbox



Parlons technique

RDV à Palaiseau
Les multiplexes



Les tests de Génération Câble

Bbox TV
Bbox modem

Appli Iphone
Clé 3G

LES DOSSIERS
Comparatifs de Génération Câble :
Bientôt chez Numericable :
L'offre TV Numericable :
Les services interactifs Numericable :
Numericable chez les autres :
Parlons technique :
Les tests de Génération Câble :
DE GENERATION CABLE
Les chaînes HD. La TV de rattrapage. La VOD. La TV sur tablette
Les chaînes TV. Bbox fibre vs Numericable
Les chaînes HD. La TV de rattrapage. La VOD
La Box. HD Box. Anciennes Box
France. Belgique. Luxembourg. Portugal. Caraibes. Bbox
Visite de Palaiseau. Les multiplexes
Bbox TV. Bbox modem. Appli iPhone. Clé 3G
Edition du Dimanche 30 Avril 2017